Faux Rapports sur le climat (avertissement, cela tombe sous l’Art.307 CP)

Communiqué de Presse. 

Destinataires: Autorités, Hautes Ecoles, Grand public 

Par le présent communiqué, sont rapportés les effets judiciaires d’une Lettre en Histoire des Sciences publiée le 24.9.2020 à Sierre. 

Au GIEC en 1995 a eu lieu une falsification des rapports scientifiques, aboutissant à recommander des mesures pour combattre un soi-disant effet de serre, contre les sources d’émission de CO2 et d’autres gaz à soi-disant effets de serre. Les auteurs ont reconnu les faits, commis il y a 25 ans. 

Donc à compter de la publication détaillée de la découverte des faits, à savoir le 24.9.2020, personne ne pourra plus évoquer l’un ou l’autre des sujets suivants sans s’exposer à violer l’art. 307 du Code pénal suisse, (en utilisant directement ou indirectement les Faux rapports résultant de cette fraude, et donc les informations fausses importées – alias «fake news» – qui en résultent):   

1. Effet de serre, physiquement inexistant dans la troposphère. 

2. Liste des allégués gaz, en réalité sans effet de serre dans la troposphère. 

3. Réchauffement climatique global alarmant dû soi-disant aux allégués gaz à effet de serre. 

4. Mesures prises pour défendre le climat global, en limitant les émissions d’allégués gaz à effet de serre.

5. Prétendre à l’urgence de mesures pour influencer le climat global. 

Documentation

En Histoire des sciences:  L’humanité n’est PAS responsable du réchauffement climatique global.  où est citée la  Lettre-sur-le-climat-No-15-.pdf, 2020, de

En sciences physiques: Une bouillotte à 288 K induit-elle un effet de serre mesurable ?    Rapport scientifique traduit en anglais et en allemand

André Bovay-Rohr, physicien, Colombier(VD), le 7.10.2020 

Ce contenu a été publié dans Histoire des Sciences, médias, science de l'atmosphère, Suisse, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.