Elections de magistrats

Au cours de la rédaction du présent blog, de sujets scientifiques ou techniques concernant l’énergie en Suisse, je suis tombé sur des comportements peu raisonnables de magistrats occupant des fonctions importantes; or on les retrouve quelques années plus tard en train de briguer un siège (ou son renouvellement) dans une fonction de gouvernement.

Les électeurs ont le droit d’être renseignés sur des défaillances de comportement, une étonnante inaction, par exemple devant un flagrant  défaut de préparation technique, ou de modifications inappropriées de la loi fédérale sur l’énergie LEne; il y a menace sur l’approvisionnement de la Suisse. A cause de la volonté de multiplier les fermes d’éoliennes, il y a aussi menace sur le climat de la région; la multiplication des surfaces de captage solaire photovoltaïque est inopportune: c’est un formidable gaspillage.  

Concernant de prochaines élections au Conseil d’Etat (gouvernement), on trouvera les faits, illustrés dans des articles anciens et parfois dans des échanges de courriels.

§ Canton de Vaud: Mme Isabelle Chevalley, Mme Jacqueline de Quattro

Documentation Potentiel théorique éolien   

  

 

 

§ Canton du Valais: M. Séphane Rossini

Documentation Décadence

André Bovay-Rohr, Colombier-sur-Morges, le 7 mars 2017

Ce contenu a été publié dans Energie, Energies renouvelables, politique, Suisse, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Elections de magistrats

  1. Ping : Energie: grands-parents abusifs | Toutes les énergies

Les commentaires sont fermés.