Victimes d’une stratégie énergétique suisse mal calculée: industrie électrique et cantons

De : Famille Bovay-Rohr

Objet : Jura / Consultation fiche 5.06 et consultation fiche 5.10 / Gaspillages financiers

Date : 29 septembre 2015 10:16:53 HAEC

À : secr.sdt@jura.ch

Cc :

Le présent message n’est pas confidentiel, peut être publié 

Destinataire:

Gouvernement du Jura, Att. service SDT

Copies:

– Conseil fédéral

– Gouvernement  du Canton de Vaud

– Association « Les travers du vent » www.juracretes.ch

– Association « Suisse énergie » www.suisseenergie.ch

– Association Clubénergie 2051, www.clubenergie2051.ch

– Fédération romande de l’énergie www.frenergie.ch 

Monsieur le Président,

Avant que vous investissiez massivement en matière d’énergies renouvelables, je me permets de vous donner copie des informations les concernant;

comme physicien, je me suis aperçu d’une probable grande débâcle provoquée par la transition énergétique 2050 de la Confédération; or la conception énergétique du Canton du Jura contient des vices très semblables.  

L’Allemagne est en train de faire des expériences cuisantes, pour avoir introduit à grande échelle des éoliennes …

Il s’agit aussi bien de physique que de haute finance. Le blog « Toutes les énergies », sur le site www.entrelemanetjura.ch donne des informations rigoureuses sur les gaspillages techniques et financiers que représentent éoliennes et parcs photovoltaïques, entre autres graves inconvénients. 

A votre disposition. Salutations respectueuses.

André Bovay-Rohr

==================

Début du message réexpédié :

De : Famille Bovay-Rohr

Date : 25 septembre 2015 11:19:57 HAEC

À : info@alpiq.com

Cc : 

Objet : Suggestion: il devient urgent de réagir !

Le présent message n’est pas confidentiel, peut être publié 

Destinataire: Alpiq SA, Conseil d’administration,

att. M. Jens Alder, Président

Copies: M. Roger Schoch, Dr J-F Dupont, Pr. Guy Mustaki

Monsieur le Président,

Suite aux aimables téléphones avec M. Schoch et avec Mme la responsable de communications, je vous confirme ici leur contenu.

L’absence de réaction jusqu’ici de l’industrie électrique aux propos des écolos et des autorités fédérales ou cantonales sur la soi-disant transition énergétique laisse croire au grand public qu’ils sont justes (!). Or le premier examen sérieux montre qu’elle ne pourra pas fonctionner. 

1. Comme petit actionnaire d’Alpiq SA , nous avons sursauté en voyant le sujet du 19:30 de RTS_UN du 28.8.2015 sur ALPIQ; lien:

   http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/le-fournisseur-delectricite-alpiq-affiche-un-deficit-au-premier-semestre-2015?id=7037963

On y parle de manque de clairvoyance (présentatrice);

de marchand d’électricité devenu un monstre ne sortant plus la tête hors de l’eau (reporter);

M Steinmann (directeur de l’OFEN, département DETEC) prétend qu’ALPIQ est trop investi dans le nucléaire et qu’il y a de l’argent à gagner avec les énergies renouvelables (!). 

Trop d’hydraulique, trop de nucléaire et pas assez d’énergies renouvelables (reporter) !

A notre avis, on ne peut pas laisser dire toutes ces sottises sans réagir … Voir l’analyse:    http://lesobservateurs.ch/2015/09/04/hydraulique-la-debacle-le-deni-de-realite-du-directeur-de-lofen-office-federal-de-lenergie/

la citation de M. Steinmann y est approximative, ce qui n’ôte rien à la démonstration.

2. Le travail des bureaux d’études de l’OFEN ou mandatés par l’OFEN ont manqué un fait crucial: il est physiquement impossible en Suisse de remplacer toute centrale nucléaire par les énergies renouvelables disponibles, quelles qu’en soient les quantités ou les capitaux sacrifiés … Voir la démonstration physique et l’action politique:

 http://www.entrelemanetjura.ch/BLOG_WP_351/remplacer-muhleberg-nucleaire-exclu/

      http://www.entrelemanetjura.ch/BLOG_WP_351/decadence/

3. Nous sommes victimes de croyances en ce qui concerne les dangers de la radioactivité et donc par extension ceux des centrales nucléaires suisses. En médecine et biologie, voir par exemple:

   http://www.entrelemanetjura.ch/BLOG_WP_351/revenir-sans-tarder-au-nucleaire/    où est citée la table de M. Bertand Barré (relation entre l’irradiation et la santé).

Conclusion: nous suggérons que le Conseil d’administration d’ALPIQ SA s’adresse au Conseil d’administration de la RSG SSR pour attirer son attention sur les informations carrément fausses diffusées depuis des années par la RTS_UN (entre autres); pour le cas présent, nous suggérons d’exiger un droit de réponse ! 

A votre disposition. Meilleures salutations.

Ruth et André Bovay-Rohr

==================

André Bovay-Rohr, Colombier (VD), le 29.9.2015

Ce contenu a été publié dans Economie, Energie, Nucléaire civil, politique, Suisse, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.