Suppressio Veri, Suggestio Falsi

Sur les écrits ou lors des émissions concernant les sources d’énergie, innombrables sont les cas où les journalistes ou leurs interrogés se sont permis d’ignorer les faits physiques – et d’en tirer des conclusions fantaisistes, comme lors de la votation du 27 novembre 2016 au soir – depuis de longues années: je suggère de leur administrer à tous médecine !

Des circonstances particulièrement favorables se présentent parfois, pour administrer un traitement approprié aux responsables: c’est quand on peut couper les vivres au journaliste ou menacer l’élection du politicien ! En ce qui concerne la radio et la TV suisse, l’initiative populaire « No Billag » a abouti et se trouve au menu du Parlement depuis le 19.10.2016; ne voulant pas la mort des pécheurs, on a le temps de leur demander de s’amender. Mes revendications pour Presse et médias – dire la vérité et aussi contredire immédiatement ceux qui l’offensent

1. Exposer pourquoi la radioactivité de bas niveau est inoffensive, et donc pourquoi le nucléaire civil en Suisse est un danger très modeste. Relater la fraude scientifique de H-J Muller (Nobel 1946) et ses conséquences sur la peur infondée du nucléaire en général. Relater comment peut se pratiquer la destruction des déchets nucléaires et le brillant futur de l’énergie durable qu’on peut en tirer. 

2. Relater pourquoi la transition énergétique envisagée en Suisse est physiquement impossible et donc qu’il faut au plus vite remplacer les usines électronucléaires, pour n’avoir pas à importer en masses électricité, ou plus de gaz, ou plus de pétrole ou du charbon. 

3. Expliquer qu’il faut renoncer à l’usage de l’énergie géothermique profonde, à l’usage à échelle individuelle largement répandue de l’hydrogène, à l’usage de l’énergie éolienne: ce sont de fausses pistes, avec des effets secondaires dangereux.

A défaut, je me transformerai dès 2017 en prosélyte de « No Billag » ! 

Bibliographie

André Bovay-Rohr, Colombier, le 29 novembre 2016

Commentaire 

Ce soir, à l’émission 19:30 de la TV romande RTS (aussi nommée téléjournal), on trouve l’extrait: http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/ludc-se-dechire-sur-la-strategie-energetique?id=8261633 ; il y a eu violation de mes revendications, spécifiquement la 2ème, en ne contredisant pas l’affirmation de MM. les Conseillers nationaux Bourgeois et Nordmann (une « transition » ou le remplacement de l’électricité par des renouvelables est une impossibilité physique à l’échelle nationale et les journalistes au micro n’en ont rien dit).

André Bovay-Rohr, Colombier, le 22 décembre 2016

Ce contenu a été publié dans Energie, médias, politique, Suisse, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Suppressio Veri, Suggestio Falsi

  1. Ping : Le terrible smog en Chine – éoliennes aussi coupables ? | Toutes les énergies

Les commentaires sont fermés.