Quelle sécurité d’approvisionnement en électricité ?

Ce 28 octobre 2014, diffusé au 19:30 de la RTS, «Le Conseil national empoigne le débat sur l’énergie»; lien

   http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/6258713-le-conseil-national-empoigne-le-debat-sur-l-energie.html

dans ce reportage, d’un bout à l’autre on répète « sortie du nucléaire » ! On se serait cru revenu en 1986, chez Stéphane Collaro, dans Cocoricocoboy: « Pardonnez moi grand maître, quelle est cette secte très très étrange?« .

Ce n’est pas la première fois que la RTS fait sur les sujets de l’énergie et du nucléaire de la demi-information: ci-dessous, les remarques que les journalistes de la RTS auraient bien dû faire et les questions qu’ils auraient bien dû poser (!) – et non pas attiser la peur du public des centrales nucléaires, largement infondée …

En effet, la grande affaire est de savoir comment la Suisse va procéder ces prochaines années, pour à la fois diminuer ses émissions de gaz à effet de serre et continuer à bien vivre – et non de se lancer dans des opérations téméraires, comme de se contenter des faibles et inadéquates énergies renouvelables: l’inquiétant est que le Conseil fédéral et le Parlement n’aient pas l’air au courant (que les énergies renouvelables ne peuvent physiquement pas remplacer le nucléaire en Suisse); évidemment, ils sont partis des données fausses de l’OFEN; citation d’une lettre de son Directeur du 26.8.2014: «La décision de renoncer à moyen terme à l’énergie nucléaire est fondée sur divers documents de base, qui montrent que la sortie de l’énergie nucléaire est faisable et économiquement supportable» est de toute évidence entièrement fausse; si les soi-disant experts de l’administration racontent de telles sornettes, comment en vouloir aux Autorités qui leur font confiance ? Mais il serait temps qu’Elles ouvrent les yeux et rapportent leurs décisions téméraires: car tout le travail préparatoire de la stratégie énergétique de la Confédération est évidemment à refaire.

Copie et traduction de la lettre du 26.8.2014 de l’OFEN au Pr. Reinhart et documentation dans: Transition énergétique à la dérive

Ce sera pour le Parlement la dernière minute pour réaliser l’enjeu véritable:

Le Parlement propose-t-il vraiment, comme le Conseil fédéral, d’importer massivement dans le futur notre courant électrique de l’Union européenne ? Car ce sera la conséquence directe de l’arrêt des 3’200 MW de nos centrales nucléaires et du manque des 24 TWH/an qu’elles produisent jour et nuit toute l’année …

Je doute infiniment que cette façon de faire ait l’approbation du Peuple suisse ! 

André Bovay-Rohr, Colombier, le 2 novembre 2014

Ce contenu a été publié dans Economie, Energie, Nucléaire civil, politique, Suisse, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Quelle sécurité d’approvisionnement en électricité ?

  1. Ping : Thèmes dans le blog – pour débuter | Toutes les énergies

Les commentaires sont fermés.