Historique de forums détruits par leur responsable

Intervention dans le Forum de la rédaction le 30 août 2007 à 11:33

A propos de la très sévère CENSURE exercée par la TSR à propos d’énergie pouvant être extraite de l’exploitation des déchets de l’industrie électro-nucléaire, depuis des années:

§ La TSR est une TV d’Etat, qui dépend indirectement du département fédéral DETEC de M. Leuenberger: faut-il voir dans cette dépendance la source du problème ?

§ Ou y a-t-il un lien entre cette CENSURE et la publicité (des vendeurs de pétrole et de voitures, par exemple) ? Voir http://infrarouge.tsr.ch/thread-162168-felicitations-television.html

Remarque de l’éditeur: lien détruit par le responsable du forum lors de transfert des archives, 8.2.2018.

Intervention dans le Forum de la rédaction le 29 janvier 2007 à 12:32

Détruire les déchets nucléaires + énergie – CO2, (trois grosses épines): une excellente solution en vue.

Politique

§ Parmi les technologies scientifiquement connues, on découvre une candidate sérieuse, pour nous tirer les 3 épines du pied dans les 10 ans:

les transmutateurs de déchets nucléaires de 4ème génération; ce sont des « marmites » à casser les atomes dangereux et trop durables.

§ L’Office fédéral de l’énergie a accepté, dès le 23.1.2007, la proposition d’examiner un plan de route tenant compte de cette nouveauté.

§ Les électeurs n’aiment pas les épines, adorent les bonnes nouvelles!

§ L’acceptation par la population des usines à transmutateurs de déchets nucléaires viendra des perspectives:

  • d’échapper aux pénuries d’énergie et à la récession qui suivrait.
  • de se débarrasser en sécurité des déchets nucléaires.
  • de cesser de polluer l’atmosphère massivement au CO2.

§ Pour lancer le développement industriel des transmutateurs, une décision de la Confédération est indispensable: le plus tôt sera le mieux. Développer des transmutateurs de 4ème génération sera en effet une tâche industrielle de l’Etat, pour de compréhensibles motifs stratégiques et de sécurité nucléaire.

§ De jeunes ingénieurs suisses compétents seront à charger de cette responsabilité industrielle.

§ De ces développements sortira peut-être une nouvelle industrie d’exportation suisse.

Technique.

 §  La transmutation du carburant usé des centrales nucléaires suisses (1’694 tonnes de métaux, accumulés jusqu’en 2015 en Suisse), se fera en deux étapes:

1. La destruction de la moitié des déchets par les transmutateurs les plus simples, fournira comme sous-produit de la chaleur en masse, à très haute température, SANS CO2.

2. La destruction finale des déchets, par les transmutateurs les plus évolués, fournira encore à peu près la même quantité d’énergie.

§ La transmutation de 1ère étape rapporterait de l’ordre de 1’900 Milliards de francs en électricité … (au tarif moyen de Fr.0.21/KWH). Ce seraient environ Fr.250’000.- d’énergie électrique pour chaque habitant de Suisse: de quoi voir venir avec sérénité la fin du pétrole et du gaz fossiles.

§ Le développement des transmutateurs de déchets nucléaires (de 1ère étape) durera au moins 10 ans.

Nouvelle privée du jour.

Ce contenu a été publié dans Nucléaire civil, politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Historique de forums détruits par leur responsable

  1. Ping : Initiative « No Billag » – sanction d’un déclin | Toutes les énergies

Les commentaires sont fermés.